fix bar
fix bar
fix bar
fix bar
fix bar
fix bar

Stage en Centre d’Entrainement

Un stage en Centre d’Entrainement sportif pour les enfants convalescents

après traitement anticancéreux

aidez nous a financer ce magnifique projet de l'hôpital de Bordeaux.

un parrainage de 400euros par enfants.

pour rappel Constance avait pu bénéficier du stage a chacun son everest elle avait vraiment adoré.

Nous savons par expérience que ce type de stage est indispensable a nos enfants malade.

Merci a tous c'est donc notre grand projet pour debut 2018.

trouvons ensemble ces fonds, car Nous somme la Team Constance

 


Résumé

La guérison des cancers de l’enfant est désormais obtenue dans 80% des cas, grâce à l’association de thérapeutiques éprouvantes parfois au cours d’une hospitalisation prolongée.

L’ensemble des mesures visant à informer, à stimuler à socialiser l’enfant favorisent la redécouverte du plaisir de vivre mais aussi –in fine- la qualité de sa guérison et de son épanouissement ultérieur. Depuis dix ans, une activité physique adaptée (APA) régulière pendant l’hospitalisation est ainsi proposée.

Témoin du retour à la normalité et à un projet personnel, une initiation ludique à l’activité physique et sportive au cours de stages est proposée de façon annuelle aux enfants en état général suffisamment restauré. Nous organisons pour une quinzaine d’enfants une petite semaine de stage, en pension complète, au Centre National d’Entraînement de Bugeat, en Haute-Corrèze à 720 m d’altitude au sein d’une région de forêts, prairies, tourbières et landes de bruyère : le plateau de Millevaches. Outre les activités sportives, une randonnée à la journée, sur les chemins corréziens permet de découvrir la nature, pique-niquer et …de s’orienter.

La pratique  sportive des enfants gravement malades peut paraître étonnante. Les enfants, «blessés dans leur corps», n’en sont pas moins pleins de volonté, d’énergie et d’envie (ils ont la «gniaque»). L’activité physique, spécifiquement adaptée permet à chacun de redevenir acteur de sa vie, de reprendre confiance en son corps, de développer ses compétences, son autonomie et les interactions dans le groupe (partenariat, aide, solidarité…).

Le Projet

Le taux de guérison des cancers de l’enfant atteint désormais 80% ; ce résultat remarquable a été atteint au prix de thérapeutiques lourdes (chirurgie, radiothérapie et chimiothérapies surtout). Cependant, le cancer reste la première cause de décès non-accidentels de 1 à 20 ans. Dans moins de 10 ans, un adulte sur 200 sera un « survivant guéri » de cancer pédiatrique. Des progrès sont impératifs, pour guérir plus mais aussi pour guérir mieux.

Dans notre Région, l’Aquitaine, la totalité des enfants présentant un cancer (environ 100 par an) sont initialement pris en charge dans l’unité d’Onco-Hématologie Pédiatrique du CHU (Hôpital des Enfants, Pellegrin, Bordeaux). Après ces premières semaines ou mois, le traitement peut être partagé avec d’autres services de Pédiatrie de la région, ou être effectué «en ambulatoire» pour favoriser la ré-insertion sociale de l’enfant.

L’ensemble des mesures visant à informer, à stimuler à socialiser l’enfant favorisent la redécouverte du plaisir mais aussi la qualité de sa guérison et de son épanouissement ultérieur.

Nous avons ainsi développé un partenariat avec l’Université de Bordeaux : l’activité sportive est présentée, animée et encouragée par un animateur sportif à plein temps, sur un contrat pérenne.

Nous avons souhaité, de façon emblématique, prolonger cette démarche sous forme d’une initiation ludique à l’activité physique et sportive au cours d’un stage d’une semaine en pension complète en moyenne montagne. Ce stage annuel s’est déroulé pour la première fois en 2005. Il a successivement bénéficié de financements par la Fondation de la Caisse d’Epargne, l’Association Bordelaise pour l’Avancement des Sciences Pédiatriques (ABASP), les Lions clubs d’Aquitaine et du Limousin.

OBJECTIFS      

Dans une démarche de prise en charge globale et «multi-dimensionnelle», l’activité physique  ne cherchera pas la performance mais à ce que l’enfant se redécouvre de façon positive, avec les perspectives suivantes :

  • rompre l’isolement social (traitement, hospitalisation…)
  • favoriser la prise de conscience du corps autrement que à travers la maladie voire la douleur
  • retrouver un bien-être corporel et psychique à travers le plaisir de créer, bouger, jouer
  • développer un maximum d’autonomie pour la vie quotidienne
  • découvrir ses possibilités physiques mentales et sociales

Au-delà de l’activité physique elle-même, la vie en groupe, dans un lieu d’exception, dans un Centre sportif « professionnel », au contact d’authentiques champions (disponibles pour photos, autographes…) est destinée à favoriser la réinsertion dans ses différentes dimensions

OUTILS / MOYENS

Moyens humains :

  • les encadrants sportifs, habilités, formés par leur activité préalable dans le service de soins seront recrutés et rémunérés de façon forfaitaire 
  • les encadrants médicaux de l’Unité de soins (médecins, puéricultrices, auxiliaires de puériculture), encadreront ce stage à titre bénévole (une dizaine de volontaires sont dénombrés)

Moyens matériels :

  • hébergement en pension complète au Centre National d’Entraînement de Bugeat (Corrèze)
  • locaux et matériel sportif mis à disposition par le Centre Sportif, très impliqué dans ce projet
  •  transport en commun : acheminement Bordeaux-Bugeat en train
  • matériel sportif spécifique (cerceaux, maillots…)

DEROULEMENT         

Nous organiserons ainsi un stage de une semaine (en juillet 2017) regroupant 15 enfants, en pension complète, au Centre National d’Entraînement de Bugeat (Corrèze), avec les activités encadrées suivantes :

  • athlétisme, GRS…
  • sports collectifs ludiques : basket, badminton, ultimate (pour les non sportifs précisons que ce jeu ressemble au rugby, le ballon ovale est remplacé par un frizbee)
  • activités d’opposition, notamment lutte, boxe française (sport incontestablement le plus populaire auprès des enfants! Besoin d’exprimer et de contrôler un désir de revanche ?)
  • step, expression corporelle,
  • tir à l’arc
  •  parcours d’orientation, randonnées
  • découverte du village et de la vie rurale
  • activités corporelles calmes (mime, relaxation…)

…et nos enseignants sportifs n’oublieront pas de faire suivre ces séances par de petits moments de relaxation, d’étirement, de comptabilisation des calories dépensées (compte-pas).

RESULTATS ATTENDUS         

Les résultats attendus concernent

  • l’amélioration pour chaque enfant de sa qualité de vie, de sa confiance en soi et sa capacité à la résilience
  • l’amélioration du regard porté par les autres enfants, leurs parents, les soignants, sur les enfants malades ou qui l’ont été
  • la qualité de la guérison sur le long terme

 Deja 4000 euros recolté par l'association Bordelaise pour l'avancement des sciences pediatrique qui se charge de transmettre au CHU Bordeaux Pellegrin.

avec votre aide Constance la petite guerrière astronaute l'association apportera un financement conséquent a cette opération...

Budget détaillé

    

 

Contact

Formulaire de contact

47 rue des violettes 31810 Le vernet

guinet.agnes@constancelapetiteguerriereastronaute.org

0768568589